Delphine Wibaux

Revue FACE A / FACE B
Numéro 1 : Delphine Wibaux

FACE A / FACE B est une revue consacrée à l’image photographique contemporaine dans ses formes plurielles. Pour ce premier opus, Delphine Wibaux, artiste plasticienne, a été invité à dévoiler ses captations photographiques. Dans un long processus de collaboration et d’échanges, cette édition s’est construite sur deux pans d’images qui incarnent la pratique photographique de l’artiste, tout en révélant des images inédites sélectionnées dans ses archives. L’expérience physique, que ce soit celle de l’artiste dans les lieux qu’elle explore ou celle vécue par le public dans l’espace d’exposition, est au cœur de ces images photographiques restituées dans les plis et déploiements des pages qui constituent le premier numéro de cette collection.

Delphine Wibaux mène une démarche en lien direct avec la physicité des lieux. Dans les territoires qu’elle explore, l’artiste expérimente la photographie avec des préparations à base de végétaux et de terre dont elle élabore la composition. Elle fabrique ses images en sensibilisant divers matériaux, qu’elle présente dans des installations où se mêlent argile, végétaux, poussières, impressions, recouvrements et mouvements. Dans ses créations, l’image photographique se révèle dans un processus lent, parfois sur plusieurs mois, où le temps devient un matériau à l’œuvre. La photographie qui nait de ses expériences se transforme alors en une image mouvante, dont les teintes migrent peu à peu, tendant vers une forme d’abstraction dans une lente progression de changements et de mutations. Delphine Wibaux fait percevoir le devenir vivant des choses, ce qui le constitue et ce qui en résulte jusque dans la matérialité de l’image et les traces qui émergent. 

Revue Face Face B / Delphine Wibaux

Biographie
Delphine Wibaux, vit et travaille à Marseille, elle travaille selon les projets, seule ou en collaboration, notamment avec son duo Todèl. Elle utilise différents mediums – image, sculpture, installation, écriture, son – afin de mettre au point ce qu’elle nomme des «captations». Attentive aux signaux faibles, elle cherche de manière sensible à redonner du sens et de la perception à l’égard du vivant. Depuis 2014, elle a collaboré avec la Fondation Luma, les Ateliers Medicis, la Collection Lambert, le Parc Saint Léger, les Capucins ou encore le musée Dauphinois. A l’international, elle a développé ses recherches en Chine à Suzhou, en Lettonie à Cesis ou encore en Géorgie pour Tbilisi Art Fair. Lauréate du prix des galeries Art-O-Rama suivi d’un solo show en 2018, une monographie a été éditée sur son travail, avec un texte de Jean-Christophe Bailly. En novembre 2019, Jean-Christophe Bailly la convie à participer au séminaire au Jeu de Paume Voir le temps venir. Après l’exposition collective La Montagne d’or présentée au Château de Servières en 2021, son travail récent sera dévoilé à l’été 2022 à la galerie Le Corridor à Arles dans le cadre des Rencontres de la Photographie en regard du travail de Caroline Duchatelet, puis à l’automne à la Box, sur l’île de la Réunion, dans le cadre du Laboratoire Cueillir. 

Crédits photographiques : Delphine Wibaux
Images reproduites avec l’autorisation de l’artiste © ® tous droits réservés Delphine Wibaux
Collection Face A Face B dirigée par Fleur D
Owl’s Edition – Marseille – 2022
Conception design Fleur D
Edition à 300 exemplaires
Revue pliée 30x21cm